top of page

Camille Goujon

Depuis une dizaine d'années, je suis devenue experte de la réalisation de film animé réalisé avec des publics  "populaires". Populaire dans le sens où les stagiaires sont souvent issus de quartiers dit « prioritaire », des « QPV » acronyme qui désigne les quartiers défavorisés. Populaire dans le sens ou je travaille avec une équipe non initiée au cinéma, à l’image animé, à la littérature, aux arts plastiques pour réaliser des films courts (de 3 à 6 minutes) qui font réfléchir et qui donnent la parole à ceux qui les font. Ces objets cinématographiques sont diffusés sur grand écran dans les salles d’arts et d’essais et mis en valeur dans certains festivals, des expositions.... Objets cinématographiques non identifiés, à la lisière entre film d'artiste, cinéma d’art brut, films animés documentaires, films scientifiques animés, ces créations sont toutes le fruit d’un travail collectif original, issue d’une collaboration inédite,  de rencontre improbable, d’une émulsion chimique et humaine, sociale et sociologique, artistique et humoristique.

Camille Goujon

bottom of page