Camille Goujon

Cruci-Fiction, 2013


Peinture animée sur verre rétro-éclairé, 2 minutes, sans son, boucle
Projeté sur un vitrail de l'Eglise Saint-Merry, Paris, Février 2013, Dimensions de la projection: 440 x 300 cm

Je cherchais un projet qui s’intègre complètement dans l’église aussi bien dans l’architecture que par sa thématique. Enfin, une nuit je me suis réveillée avec une idée lumineuse: il fallait créer un miracle à Saint-Merry ! Le lendemain, je suis allée méditer cela dans l’église. En admirant son architecture, ses peintures,  sculptures, la musique, la mise en scène, le costume du prêtre… j’ai alors réalisé que le catholicisme avait inventé la Société du spectacle… des siècles avant Guy Debord ! Le catholicisme est la seule religion qui a compris l’importance de la communication par l’image bien avant l’invention du marketing  de la religion capitaliste. La seule chose que l’église n’ait pas exploitée c’est l’image animée. J’ai alors pris conscience que le vitrail est l’ancêtre du cinéma, la lumière qui traverse une surface transparente colorée, est le même procédé que la lumière du projecteur traversant la pellicule. Depuis quelques mois j’expérimentais à l’atelier un procédé de réalisation de peinture animée sur verre… C’est ainsi que le projet de vitrail animé m’est apparu comme une évidence. J’avais trouvé mon miracle : donner l’illusion que la scène du vitrail s’anime. 

A l’Eglise Saint-Merry, qui est un lieu de culte, il me semblait essentiel de traiter de thématique religieuse inscrite dans un contexte contemporain. Je me suis posée beaucoup de questions en réalisant ce travail, je craignais qu’il soit mal interprété à notre époque où certains extrémistes religieux ne laissent plus aux artistes la liberté de s’exprimer. Pourtant les artistes ont toujours représenté les scènes de la vie du Christ avec les codes de leur époque.  C’est ainsi que j’ai choisi de représenter la scène de la Passion en crucifiant le Christ sur un poteau électrique. Notre chemin de croix aujourd’hui est une ligne haute tension qui mène au risque d’accident nucléaire, la lumière céleste est devenue lumière électrique ... Chaque oeuvre artistique est une interprétation, c’est ainsi que j’ai choisi d’intituler ce travail Cruci-Fiction.

http://www.voir-et-dire.net/?Camille-Goujon-Crucifiction

  • Icône sociale YouTube
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon
  • Grey Vimeo Icon

 © 2018. copyright Camille Goujon. created with Wix.com